La maturité

Avant les vendanges, une étape cruciale des travaux de la vigne est la maturité.

Elle consiste à surveiller l’évolution des grappes de raisin afin de fixer la date de la récolte dans le but d’en optimiser les qualités œnologiques.

Durée de maturation

Le raisin arrivent à maturation sur une période d’environ 35 à 55 jours. C’est la durée qu’il faut au grain pour obtenir sa coloration. Des prélèvements de grappes sur les différentes parcelles sont effectués à partir de la mi-août et ensuite analysés dans le but de déterminer la date de vendanges.

Déterminer la date des vendanges

Située généralement à la mi-septembre, les vendanges peuvent être avancée ou retardée en fonction des années. Les viticulteurs parlent alors respectivement de vendanges précoces ou de vendanges tardives.

Suite à la concertation des différents vignerons, cette date est ensuite fixée par commune avec pour objectif le meilleur compromis entre la maturité et l’état sanitaire des raisins (il faut éviter le pourrissement), le style du vin, et la météo. Cette date est ensuite validée par une commission technique siégeant au CIVC (Comité Interprofessionnelle des Vins de Champagne), et enfin validée par un arrêté préfectoral.

Le relevage et le palissage

La vigne étant de la famille des lianes et ayant tendance à pousser de manière anarchique, les viticulteurs ont dû développer des méthodes afin de contrôler la croissance et la production du raisin.

De mi-mai à début juillet, deux techniques complémentaires sont utilisées afin de recadrer cette plante récalcitrante.

Le palissage

Le palissage consiste à conduire nos plants sur une structure, la plupart du temps composée de tiges et de liens de fer. Des fils porteurs sont utilisés pour soutenir la vigne, tandis que des fils releveurs permettent d’orienter les rameaux de l’année vers le haut, ce que l’on appelle le relevage.

Le relevage

Plus précisément, le relevage est souvent associé au fait de coincer la tige entre les deux fils de fer servant de guide, tandis que le palissage consiste à placer des agrafe afin de les maintenir en position.

Avantages et outils

Les avantages sont multiples : les plants bénéficient d’une meilleure photosynthèse (les feuilles ne se recouvrant plus), sont moins humides (moins de maladies), sont plus résistants aux vents et aux passages des tracteurs. Ces opérations facilitent également les futures vendanges et les travaux du sols (fertilisations, amendements, etc.).

Les outils nécessaires au palissage sont les pinces, les tendeurs, des rehausses, des agrafes, des écarteurs, mais on peut également y rajouter divers accessoires comme des tuteurs, des protections de plantation (racks), des filets pare-grêle ou pare-oiseaux.

La fabrication du Champagne

Reconnu mondialement, le Champagne est un produit de luxe apprécié autant des connaisseurs que des amateurs.

Mais comment est fabriqué ce précieux breuvage aux fines bulles ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir en nous accompagnant tout au long d’une année de notre travail.

Le travail de la vigne

Le choix du cépage

Le plantage de la vigne

L’amendement (nourrir les sols)

La taille

Le liage

L’ébourgeonnage

Le relevage et le palissage

Le rognage

La maturité

Les vendanges

Protection de la vigne et écologie

Le travail en cave

Le pressurage

Première fermentation en cuve

La mise en bouteille

La vinification

La dégustation

L’assemblage

Le tirage

Le vieillissement

La champagnisation

Le dégorgement et le dosage

Le bouchage et l’habillage

La vente ou l’expédition

La dégustation

Certains articles sont encore à écrire, le reste est à venir 🙂