Protection de la vigne et écologie

Les vignes sont conduite de manière traditionnel et les maladies sont gérée de façon à éviter tout excès de traitement inutile.

Tout insecticide est proscrit sur l’exploitation et la confusion sexuelle est utilisée sur la totalité de l’exploitation.

Nous recommandons de suivre les normes à Haute Valeur Environnementale.

Une démarche viticulture durable en champagne est également en cours de développement.

L’ébourgeonnage

Une fois la période de l’hiver passée, la nature reprend ses droits avec le début du printemps et les premiers bourgeons commencent à apparaître sur les vignes.

Effectué à la main, généralement de mi-avril à fin mai, l’ébourgeonnage a pour but d’éliminer les jeunes pousses superflues (double et triple bourres, gourmands, ou pousses) afin de favoriser les rameaux fructifères.

Afin de réguler les rendements, un viticulteur peut également déterminer un nombre de départ de rameaux par pied et ébourgeonner en fonction de ses objectifs. On parle alors d’ébourgeonnage fructifère.